Centre de ressources pédagogiques (CRP)

Le Centre est situé dans le Parc d'activités de Wavre Nord.




Abonnez-vous à notre e-newsletter



Les TIC en Région wallonne


Les TICE en France

Les Nouvelles

Une nouvelle ressource pour les géographes


Depuis 1998, les géographes et les passionnées peuvent déjà d'images satellite permettant d'avoir une vue d'ensemble de la végétation globale. Ceci est rendu possible grâce aux satellite Spot-4 et Spot-5. Cette mission va bientôt être confiée au petit satellite Proba-V de l'ESA. Cet observatoire, qui n'est gère plus grand qu'une machine à laver, va fournir des vues précises des ressources biologiques de la Terre, et ce, tous les deux jours.



Une nouvelle ressource pour les géographes
Avoir un oeil qui, en permanence, est rivé sur l'état de la végétation est essentiel non seulement pour le suivi des changements environnementaux, mais également pour une multitude d'applications pratiques. Notamment celles concernant la santé de l'agriculture et la sécurité des aliments. Au cours de ces dix dernières années, il y a plus de 8000 utilisateurs qui se sont inscrits dans le monde pour disposer des données fournies par les instruments des Spot-4 et Spot-5.

Depuis que le senseur sur Spot-4 s'est, l'an dernier, arrêté de fournir des données et que la fin de Spot-5 est attendue à la mi-2014, le lancement de Proba-V vient à point nommé. Sa mission doit assurer la continuité opérationnelle d'une imagerie qui se révèle d'une grande utilité vu qu'elle répond à de multiples besoins.

Comme l'indique l'agence spatiale européenne (ESA) Proba-V va contribuer à combler le vide dans les observations de l'environnement terrestre, depuis la perte d'Envisat et de sa caméra MERIS et dans l'attente de la satellisation en 2014 de Sentinel-3. A bord de ce dernier, l'instrument OLCI (Ocean Land Colour Instrument) est destiné à prolonger la décennie des données fournies par MERIS. Le petit observatoire Proba-V Le 'V' de Proba-V fait référence à Végétation.

Néanmoins, son instrument est conçu de manière différente que celui des Spot, étant donné qu'il est beaucoup plus petit et compact. Tout le satellite tient dans moins d'un mètre cube, si bien que le senseur qui constitue sa charge utile principale est vraiment un modèle ultra-miniaturisé de la caméra fonctionnant sur Spot-5.

Voyez la vidéo de l'Agence Spatiale Européenne

Loading...

Bruno Duboisdenghien

Les nouvelles


Nos activités en vidéo



Les TICE au Québec

Partager ce site