Centre de ressources pédagogiques (CRP)

Le Centre est situé dans le Parc d'activités de Wavre Nord.




Abonnez-vous à notre e-newsletter



Les TIC en Région wallonne


Les TICE en France

Les Nouvelles

TROPIMUNDO


C'est le premier programme Erasmus Mundus en Europe à intégrer une compensation carbone dans sa mobilité d’étudiants. Le Laboratoire d’Ecologie des Systèmes et Gestion des Ressources de l'ULB fait partie du projet. TROPIMUNDO est un des 116 programmes de Master en Europe ayant obtenu le label d’excellence Erasmus Mundus. (http://www.tropimundo.eu/)



La mobilité étudiante et la comensation carbone

Tout cursus Erasmus Mundus implique un programme conjoint entre plusieurs universités européennes et donc une mobilité considérable des étudiants participants. Une telle mobilité est nécessaire pour avancer dans la connaissance du système Terre et ses interactions avec son environnement, les populations biotiques (organismes vivants) et les sociétés humaines, en particulier dans les tropiques. Cependant, face au phénomène du réchauffement climatique, les émissions de carbone dues à la mobilité des étudiants devraient être corrigées par des initiatives de compensation carbone.  

Lors d’une réunion qui a rassemblé, du 8 au 12 décembre dernier, tous les étudiants, scientifiques et coordinateurs de TROPIMUNDO de Bruxelles, Paris, Florence, Afrique du Sud, Malaisie et Australie ont pris la décision de principe de créer une compensation carbone pour chaque mobilité internationale au sein de ce programme. « Concrètement, explique le coordinateur de TROPIMUNDO, Farid Dahdouh-Guebas, ceci signifie que les émissions de carbone engendrées par les déplacements des participants dans le cadre du programme Erasmus Mundus TROPIMUNDO seront compensées en soutenant des projets qui augmentent l’absorption de la même quantité de dioxyde de carbone. Les projets de compensation carbone sélectionnés devront être certifiés par la United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) »
 
À travers l’exemple du programme TROPIMUNDO, ses responsables espèrent ouvrir la voie et convaincre leurs homologues académiques et scientifiques à suivre ce modèle de compensation carbone afin de faire face à l’augmentation de phénomènes naturels (ouragans, foudre, sécheresse,…) résultant de l’accroissement d’émissions de carbone.

En pratique

Contact : Laboratoire d’Ecologie des Systèmes et Gestion des Ressources ULB. Tel : +32 (0)2 650 21 37, fdahdouh@ulb.ac.be

Bruno Duboisdenghien

Les nouvelles


Nos activités en vidéo



Les TICE au Québec

Partager ce site